CPJP

QUI SOMMES-NOUS

:: La profession
Fonction & Statut
Formation du CP judiciaire
Lexique des enchères
:: La chambre de Paris
Fonctionnement
Composition
:: La chambre nationale

CPJP

CALENDRIER DES VENTES

:: Ventes à venir
:: Résultat des ventes

HISTOIRE

:: Filiation des études
:: Ventes aux enchères

CPJP

CONTACT

:: Lieux de ventes Drouot
:: Liste des CPJ de Paris
:: Coordonnées - Plan d'accès

CPJP

QUI SOMMES-NOUS ?

La profession

Devenir commissaire-priseur

La profession de commissaire-priseur judiciaire est accessible par la voie “classique” aux titulaires d’un diplôme national en droit et d’un diplôme national d’histoire de l’art, d’arts appliqués, d’archéologie ou d’arts plastiques ; l’un des deux diplômes devant valider deux années d’études supérieures, l’autre une Licence.


CPJP

LA VOIE "CLASSIQUE" : 5 étapes

  • Un examen d’accès au stage comprenant des épreuves écrites d’admissibilité, puis des épreuves orales d’admission. L’examen à lieu une fois par an et ne peut être présenté que 3 fois.
  • Un stage rémunéré de 2 ans, dont au moins un an en France et 6 mois dans un office de commissaire-priseur judiciaire, comprenant des enseignements théoriques et pratiques.
  • Un examen en fin de première année
  • Un certificat de bon accomplissement du stage délivré, à la suite d’un examen, par le Conseil des Ventes permettant de diriger des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques au sein de sociétés de ventes volontaires.
  • Enfin, l’examen d’aptitude à la profession de commissaire-priseur judiciaire comprenant 3 épreuves orales de 30 minutes, qui se déroulent en séance publique : * Une interrogation portant sur des matières juridiques ;
  • Une interrogation portant sur la réglementation professionnelle ; * Une interrogation sur la pratique des ventes.


LES AUTRES VOIES
Peuvent également y avoir accès, sous certaines conditions :

  • Les clercs justifiant d’une pratique professionnelle d’au moins 7 ans dans une ou plusieurs étude de commissaire-priseur judiciaire ou dans une société de ventes volontaires, par un examen d’aptitude prévu à l’article 17 du décret n° 2001-650 du 19 juillet 2001,
  • Les ressortissants d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace Economique Européen, par un examen d’aptitude prévu à l’article 45 du décret n° 2001-650 du 19 juillet 2001.